Sports

Le rapport d’audit des comptes de la CAN 2013 enfin rendu public

Le rapport d’audit des comptes de la CAN 2013 enfin rendu public

Le rapport d’audit de la gestion des fonds et comptes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Afrique du Sud 2013, tant attendu par le contribuable a été enfin rendu public ce jeudi, par le cabinet d’audit International Investment Corporation (IIC) de Mme Nathalie Bitho. Ceci, à travers une conférence de presse où le ministre en charge des Sports, M. Guy Madjé Lorenzo a rassuré des nouvelles dispositions relatives à un décret créant 4 comités pour une gestion en toute transparence de la CAN 2017.

« Vaut mieux tard  que jamais » répond bien au rapport des comptes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN)  2013, rendu public ce jeudi par le cabinet IIC. Les objectifs de la mission de ce cabinet ont été d’apprécier les recettes, les charges ou dépenses de la CAN 2013 et de vérifier toutes les opérations sur tous les comptes bancaires ouverts pour cette CAN.

Au terme des travaux du cabinet IIC présentés par Mme Nathalie Bitho, le diagnostic présente des résultats suivants : la subvention de l’Etat, les dons et recettes des activités de mobilisation des fonds validés par le cabinet s’élevent à 2.257 416 370 F CFA. Tandis que les dépenses ou les charges validées ont été estimées à 2. 886 385 107 F CFA. De ces deux rubriques se dégage une perte de 628 968 737  F CFA.

Selon Mme Bitho, il a été difficile pour le cabinet de remonter à tous les donateurs pour vérification des montants sans pièces justificatives. En d’autres termes, les conclusions de l’audit ont relevé beaucoup d’insuffisances pour aller en profondeur dans le travail.

Après un débat ouvert avec la presse qui a été éclairée par Mme Nathalie Bitho du cabinet auditeur, le ministre Lorenzo a rappelé à tous que le seul fait que le gouvernement ait demandé un audit, démontre à suffisance de sa volonté de transparence. Pour lui donc, le gouvernement a tiré les leçons et prendra les mesures qui s’imposent au vu des résultats de cet audit où la part de responsabilité des uns et des autres est confuse.

Le ministre Lorenzo a ensuite dévoilé à la presse, les différents comités de la CAN 2017 mis en place par un nouveau décret. Ces comités sont au nombre de 4 notamment, le comité de supervision présidé par le ministre en charge des Sports, le comité d’organisation dirigé par le président de la Fédération Togolaise de Football, le comité de mobilisation des fonds sous la présidence d’un représentant du secteur privé et le comité de gestion présidé par le ministre des Finances.

Vivement que cette nouvelle disposition de la CAN 2017 ne tombe pas dans les erreurs du passé.

Siméon EGBADE

Sports

A lire dans Sports