commerce international

La ministre du commerce lance la campagne de promotion de la foire internationale de Lomé et celle du “Made In Togo”

La ministre Mivédor Sambiani, lors de son allocution de circonstance.
La ministre du commerce lance la campagne de promotion de la foire internationale de Lomé et celle du “Made In Togo”

Le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-Lomé), a organisé, le mardi 14 Mai 2024 sur son site à « Togo 2000 », la cérémonie de lancement officiel de la campagne de promotion de la 19e Foire Internationale de Lomé (FIL), conjointement avec la 5e foire « Made in Togo ». Deux événements qui offrent aux opérateurs économiques l’opportunité de faire de bons chiffres d’affaires et de nouer des partenariats. La cérémonie a été présidée par la ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation locale, Mme Rose Kayi Mivédor Sambiani, en présence de diverses personnalités.

Le DG de Souza, souhaitant la bienvenue aux invités.

Le thème retenu pour cette 19e édition de la FIL est : « Normes et qualités des produits : outils de compétitivité et d’accès aux marchés connectés ».

Selon les explications du directeur général du CETEF-Lomé, M. Alexandre de Souza, ces deux foires constituent un rendez-vous de promotion des échanges de produits et services de tous les secteurs d’activité économique, pour célébrer la quintessence de la créativité et mettre en évidence le génie intellectuel de l’Homme. Véritable messe de publicité et de propagande des produits et savoir-faire, elles permettront aux opérateurs économiques de faire de bons chiffres d’affaires, de nourrir des partenariats et de remplir leur carnet d’adresse. C’est aussi un moment de rencontres entre professionnels et spécialistes, pour un développement de l’activité commerciale. La seule différence est que la foire « Made in Togo » est la valorisation des produits et services spécifiquement togolais ; ce qui participe à une sorte de patriotisme économique. Alors que la FIL est ouverte aux opérateurs économiques du Togo, de la sous-région et du reste du monde. L’innovation dans les deux cas, est de former, puis de suivre les opérateurs économiques aux normes de qualités internationales des produits et services, dans la perspective d’intégrer le commerce togolais aux marchés régionaux et internationaux.

Les attributs des deux foires

Selon les propos du DG de Souza, la FIL aura lieu, du 22 novembre au 08 décembre 2024, tandis que la foire « Made in Togo » se déroulera, du 26 juillet au 04 août 2024. Les horaires d’ouverture sont de lundi à jeudi, de 9h00 à 20h00, puis de vendredi à dimanche, de 9h00 à 22h00. Les foires seront meublées par des expositions, des démonstrations, des dégustations et visites guidées, ainsi que des rencontres B to B, pour nouer des partenariats. Elles seront également caractérisées par des soirées culturelles, notamment des prestations des artistes de la chanson, des humoristes, des groupes folkloriques et une nuit de la foire. Il est institué également des journées nationales des pays et portes ouvertes sur les entreprises exposantes, etc.

Photo souvenir des officiels, organisateurs et invités.

Concernant les espaces et leurs tarifs, le pavillon climatisé est à 65.000F CFA par mètre-carré, le pavillon non climatisé à 55.000 F CFA, la surface extérieure et l’espace shopping sont à 35.000 F CFA chacun, l’espace de restauration à 2.500 FCFA, et la boutique à 300.000 F CFA. Au total, 90.000 mètres-carrés d’espace seront aménagés, avec plus de 10.000 exposants et plus de 500.000 visiteurs attendus, en l’occurrence pour la FIL. Les inscriptions ont commencé, déjà au lendemain du lancement officiel. Ainsi, les opérateurs économiques sont conviés à s’inscrire le plus rapidement possible, pour permettre à l’organisation de disposer de temps nécessaire pour mieux faire les aménagements.

Dans son allocution de circonstance,la ministre en charge du Commerce, Mme Rose Kayi Mivédor Sambiani, a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat, pour ses efforts en faveur du développement économique du pays, ainsi que pour ses œuvres inlassables pour le maintien de la paix et la stabilité, sans lesquelles aucune activité ne serait possible. Dans la perspective de consolider l’attractivité du Togo, conférée par un bon climat d’affaires dans le pays, la ministre a rassuré les opérateurs économiques de l’engagement du gouvernement à les soutenir, à tous les niveaux et étapes des organisations foraines, pour que ce rendez-vous commercial leur soit un succès.

La cérémonie a pris fin avec le dévoilement des affiches de communication des deux foires.

Vincent K. HOEDANOU

commerce international

A lire dans commerce international

Facebook