Transport Aérien

La compagnie panafricaine ASKY inaugure son premier vol Lomé-Nairobi

L'avion 737-800 qui assurera la ligne Lomé-Nairobi
La compagnie panafricaine ASKY inaugure son premier vol Lomé-Nairobi

ASKY Airlines, la compagnie aérienne panafricaine basée à Lomé, a ajouté à sa longue liste, une nouvelle destination, avec l’ouverture de la ligne Nairobi (Kenya)-Lomé (Togo). La cérémonie inaugurale du tout premier vol vers cette destination a eu lieu, 30 septembre 2023, en présence des premiers responsables de ladite compagnie, du représentant du ministre en charge des Transports, M. Michel Tindano, des directeurs généraux de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), Col. Dokissime Gnama Latta et de la Société Aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT), Col. Dimini Allahare, ainsi que de plusieurs autres invités.

Les responsables de la compagnie et d’autres personnalités lors du lancement du vo

Désormais, les voyageurs quittant Lomé pour Nairobi (Kenya) et vice-versa n’auront plus de souci à se faire. En effet, la compagnie aérienne panafricaine ASKY Airlines a lancé une nouvelle ligne directe reliant le Togo au Kenya. Le tout premier vol inaugural s’est déroulé, le 30 septembre 2023, à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadèma de Lomé. Les premiers passagers ont été accueillis à bord d’un avion bi-classe de type 737-800 qui offre une capacité totale de 154 places. La configuration de cet appareil permet aux voyageurs de profiter d’une expérience de vol confortable et agréable, quelle que soit la classe de voyage choisie. Au départ de Lomé, il y aura trois vols hebdomadaires, notamment les mardis, vendredis et dimanches. Les retours se feront le lendemain au départ de Nairobi. Pour ce premier vol, une soixantaine de voyageurs ont pris le départ de Lomé pour Nairobi.

Avant ce vol inaugural, le représentant du ministre en charge des Transports, M. Michel Tindano, a félicité la compagnie ASKY pour la dynamique enclenchée, ces dernières années. Il a relevé que l’ambition du Togo, traduite dans la feuille gouvernementale 2025, est de faire du pays un hub de services et de logistiques en Afrique de l’Ouest. C’est dans ce sens qu’il a été programmé le projet P18 qui est dédié à la consolidation du positionnement de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadèma. Dans le cadre de ce projet, a indiqué M. Tindano, plusieurs activités importantes sont menées. Il s’agit, entre autres, de l’aménagement de l’ancienne aérogare pour en faire une zone de transit supplémentaire, la construction de nouveaux parkings en cours, et l’aménagement projeté de l’hôtel de l’Aéroport. M. Tindano a, enfin, encouragé toutes les institutions rattachées à l’aéroport de Lomé à faciliter les tâches administratives à la compagnie ASKY, pour qu’au finish, la fluidité soit au rendez-vous.

Une nouvelle dynamique s’est amorcée

Le directeur général de l’ANAC, Col. Dokissime Gnama Latta a, de son côté, salué la vision du chef de l’Etat dans la modernisation du Togo. Il a relevé qu’au départ, la compagnie n’avait que 4 aéronefs. Mais, aujourd’hui, elle dispose de 15 aéronefs, avec deux 737 mass qui sont les plus modernes des Boeings. A ce jour, avec l’ouverture de la ligne Nairobi, après celle de l’Angola, c’est une nouvelle dynamique qui est amorcée. Selon Col Latta, avant, pour rallier Nairobi de Lomé, il fallait passer par Addis Abeba, avant d’atteindre Nairobi, le lendemain.

Pour le directeur commercial par intérim à ASKY, M. Daté Tevi-Bénissan, cette liaison directe offre aux passagers la commodité et l’efficacité de relier directement deux régions géographiquement distinctes, mais économiquement connectées. « C’est une nouvelle étape dans le développement d’ASKY qui reste toujours fidèle à sa vision et à sa mission de connecter les Etats africains entre eux et de développer le tourisme et le commerce. Pour nous, c’est une fierté d’ouvrir la desserte de Nairobi. Aujourd’hui, ça fait au total 29 destinations dans 27 pays que nous couvrons, depuis 13 ans maintenant. L’ambition d’ASKY est de connecter l’Afrique à toutes les régions du monde et la compagnie continue de travailler d’arrache-pied, de concert avec les autorités togolaises, pour sécuriser les voies nécessaires, en vue d’ouvrir plus de destinations, les années à venir », a relevé M. Tevi-Bénissan.

Il a, par ailleurs, encouragé les voyageurs à toujours faire confiance à ASKY, car sa compagnie a entamé, depuis l’année dernière, le rajeunissement de sa flotte, avec l’arrivée récemment des avions de moins de 5 ans d’âge.

Pr Bassirou Bonfoh, la première personne à prendre le billet pour ce vol inaugural, n’a pas manqué de manifester sa joie. « Je suis chercheur au Centre Sud de Recherches en Côte d’Ivoire. Ça fait plusieurs années que je voyage en Afrique, et depuis un certain temps, nous avons des problèmes à relier l’Afrique de l’Est. Les voyages vers cette destination nous font souvent perdre deux à trois jours en raison de manque de vols directs. Dès que nous avons appris la bonne nouvelle qu’ASKY va lancer son vol inaugural sur Nairobi, nous nous sommes précipités pour prendre notre billet. Vraiment, c’est un soulagement. Cette nouvelle liaison va vraiment aider les chercheurs comme moi ».

Ce vol inaugural intervient, quelques jours, après que le Togo ait renforcé son lien avec ASKY Airlines, en prenant 14% des parts sociales de la compagnie, pour un investissement de 6 milliards de FCFA.

Alex TEYI

Transport Aérien

A lire dans Transport Aérien

Facebook