Actualité

Journée des Martyrs 2024 / Hommage rendu aux compatriotes tombés pour la liberté et l’unité nationale

Immobilisation, après le dépôt de gerbes.
Journée des Martyrs 2024 / Hommage rendu aux compatriotes tombés pour la liberté et l’unité nationale

Le peuple togolais a commémoré, le 21 juin 2024, la Journée des Martyrs, marquée par des dépôts de gerbes de fleurs à Lomé et dans les chefs-lieux de régions du pays. Dans la capitale notamment, c’est le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Col. Awaté Hodabalo, qui a procédé au dépôt de la gerbe de fleurs, à la Place des Martyrs, au nom du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé.

Personnalités militaires.

A Lomé comme à l’intérieur du pays, le clou de la commémoration de la Journée des Martyrs est marqué par un cérémonial de dépôt de gerbe de fleurs sur la stèle érigée en leur mémoire. Un moment d’intense émotion, auquel ont assisté, comme d’habitude, des personnalités politiques, administratives, traditionnelles et militaires. Sonnerie aux morts et exécution de l’hymne national « Terre de nos aïeux », sont les étapes essentielles de cette solennité, dont l’ambiance est entretenue par des cantiques de chorales.

Certains membres du gouvernement et diverses autres autorités.

Pour rappel, la célébration de la Journée des Martyrs au Togo, chaque 21 juin, est une occasion renouvelée pour rendre hommage aux vaillants fils et filles, qui se sont farouchement battus pour l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Par leurs héroïques actions, certains noms se sont immortalisés, car ils incarnent la bravoure et portent la voix de l’aspiration de toute une nation. Ils ont dit « Non » à la soumission et au déshonneur, clamant, au prix de leur vie, l’aspiration du peuple togolais à la liberté et à l’unité nationale.

Membres du gouvernement, d’institutions de la République et autres personnalités.

Des années après l’indépendance, d’autres compatriotes sont aussi tombés au champ d’honneur de la défense du territoire et de la protection des intérêts supérieurs de la nation togolaise. Ce sont tous ces braves fils et filles togolais qui sont associés à la célébration de cette Journée des Martyrs, afin que leur souvenir reste toujours et à jamais vivace dans la mémoire collective. Cette célébration, qui constitue ainsi un moment de recueillement et de reconnaissance à leur égard, invite chaque Togolais à plus de résilience et de synergie d’actions dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Martial Kokou KATAKA

Actualité

A lire dans Actualité

Facebook