Primature

LA FETE TRADITIONNELLE « SINKARING » CELEBREE A PAGOUDA

LA FETE TRADITIONNELLE « SINKARING » CELEBREE A PAGOUDA

Les natifs de la préfecture de la Binah ont célébré le samedi 5 décembre à Pagouda, leur fête traditionnelle « Sinkaring », édition 2015, placée sous le thème « Tradition et citoyenneté au service du développement de la Binah ». C’était en présence du Premier ministre, Komi Sélom Klassou, des membres du gouvernement, des députés, de toutes les composantes de la population et de nombreux invités. Cette fête a été une occasion de retrouvaille entre les fils et filles de cette localité afin de témoigner leur gratitude aux mânes de leurs ancêtres pour la bonne saison agricole et de déguster des fruits de la nouvelle récolte. Le Premier ministre a transmis les salutations du président de la République aux populations de la Binah qui ont exprimé leur adhésion à sa politique de paix et de réconciliation nationale. Il les a félicités pour leur choix éclairé en le votant massivement le 25 avril passé. Parlant de la fête, M. Klassou a relevé que la célébration de « Sinkaring » est une occasion privilégiée pour les natifs de la Binah d’affirmer leur identité culturelle et de transmettre les valeurs culturelles de leurs ancêtres aux jeunes générations. La fête « Sinkaring », souligne-t-il, est un véritable facteur d’unité et de cohésion sociale, dans la mesure où elle donne l’opportunité à tous les ressortissants de la Binah de se retrouver, de revisiter leur passé commun en vue de continuer à réfléchir sur le devenir de leurs valeurs culturelles.

Le chef du gouvernement a fait remarquer qu’à travers cette fête, un symbole du patrimoine culturel, les populations doivent faire preuve de dynamisme et de créativité afin de s’adapter aux mutations climatiques et d’offrir un cadre de réflexion sur les approches d’adaptation pour la promotion de l’agriculture qui contribue à la création de la richesse. Il a félicité le comité d’organisation pour sa vision en choisissant le thème de la fête qui est en phase avec les priorités définies par le président de la République et portées par le gouvernement.

M. Klassou a invité toutes les composantes de la population de la Binah à une plus grande prise de conscience sur la nécessité de préserver la diversité culturelle, gage de la paix sociale et du développement. Outre les interventions officielles, la célébration de Sinkaring a été marquée par la remise des récompenses composées de matériels agricoles aux meilleurs agriculteurs de la préfecture. Plusieurs groupes folkloriques des neuf cantons de la préfecture ont entretenu l’ambiance par diverses prestations. Sinkaring, déduit des verbes Kabyè « Sankuu » qui veut dire « se purifier » et de « karuu », « être prêt à affronter les difficultés de la vie » est une épreuve par laquelle, on soumet le jeune de la Binah à l’endurance, au courage et à la force afin qu’il puisse se protéger et défendre sa communauté.

ATOP/AE/GSY

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Primature

A lire dans Primature