Elections Législatives et Régionales

Une mission d’information de la CEDEAO a rencontré les membres de la HAAC

Les membres de la mission de la CEDEAO et ceux de la HAAC ont posé à l'issue de la rencontre.
Une mission d’information de la CEDEAO a rencontré les membres de la HAAC

Dans la perspective des élections législatives et régionales prévues, le 29 avril 2024, une mission d’information de la CEDEAO est arrivée au Togo, depuis le 15 avril 2024, pour une évaluation préélectorale. Cette mission a rencontré, vendredi 19 avril 2024, les membres de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) pour s’enquérir de ce qui se fait à leur niveau.

La mission d’information qui séjourne au Togo, depuis le 15 avril 2024, est en conformité avec les dispositions de l’article 12 du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO de 2001, de l’article 53 (c) du Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO et de la Décision de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement autorisant les missions préélectorales dans les Etats membres qui organisent des élections. Elle témoigne de l’engagement de la CEDEAO à défendre les principes démocratiques, notamment la primauté du droit, le respect des droits de l’Homme et la protection de l’intégrité électorale.

Conduite par M. Maman Sambo Sidikou, ancien Représentant de l’Union Africaine au Mali et au Sahel, la mission a pu s’informer à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) des mesures prises pour réguler l’information et permettre aux acteurs de la presse de continuer à s’engager dans le processus électoral, de manière pacifique, responsable et conforme à la loi.

Au cours de son séjour, cette mission de la CEDEAO a également rencontré, du 15 au 20 avril, les principales parties prenantes au processus électoral, notamment les responsables des institutions et agences de l’Etat, les partis politiques, la majorité de l’opposition, tant parlementaire qu’extra parlementaire, la CENI, les organisations de la société civile, les médias et les partenaires.

A terme, cette mission entend soumettre son rapport et ses recommandations au Président de la Commission de la CEDEAO, pour qu’il prenne des décisions et mesures appropriées, y compris le déploiement d’une Mission d’Observation Electorale (MOE) pour les élections législatives et régionales.

Pour la CEDEAO comme pour les plus hautes autorités togolaises, la tenue d’élections pacifiques et inclusives est essentielle pour promouvoir la stabilité, la cohésion sociale et le développement économique du Togo et de la région de la CEDEAO. La mission a donc saisi l’occasion de ces rencontres pour appeler toutes les parties prenantes au processus électoral à la retenue, à la tolérance et au respect de la diversité.

Komla GOKATSE

Elections Législatives et Régionales

A lire dans Elections Législatives et Régionales

Facebook