Santé

Une délégation du parlement de la CEDEAO chez le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé

M. Sidie Mohamed TUNIS lors de son entretien avec le chef de l'Etat
Une délégation du parlement de la CEDEAO chez le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé

Le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu,  ce 19 novembre, en audience, au palais de la Présidence, une délégation du parlement de la CEDEAO conduite par son président, M. Sidie Mohamed Tunis. M. Tunis est allé lui faire le point des projets au niveau du Parlement et lui expliquer les défis auxquels ils sont confrontés, depuis l’apparition de la COVID – 19.

Au sortir de l’audience, M. Sidie Mohamed Tunis a indiqué être venu avec sa délégation au Togo, pour la réunion délocalisée du parlement qui a commencé, depuis lundi.  Il a dit avoir fait le point de cette rencontre au Président de la République. « J’ai aussi touché nos projets au niveau du Parlement et lui ai expliqué les défis auxquels nous sommes confrontés depuis l’apparition de la COVID- 19, en Mars 2020. J’ai sollicité son soutien pour le bon fonctionnement de notre institution ». A la question pourquoi avoir choisi Lomé pour cette réunion, M. Sidie Mohamed Tunis a répondu que l’ancien Président togolais, Feu Gnassingbé Eyadèma est un pionnier, père-fondateur de la CEDEAO. Et Lomé est une capitale historique pour le parlement de la CEDEAO. « Tous nos programmes se tenaient ici et nous avions tout le soutien de Lomé. Les réunions délocalisées que nous avons l’habitude d’organiser, la toute première s’est tenue ici en 2003. De même, la session extraordinaire en dehors des sessions ordinaires que nous tenons, Lomé est la première capitale à l’avoir abritée en 2017 après Abuja. Aussi, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé a-t-il toujours personnellement exprimé sa disponibilité à soutenir la CEDEAO. Lomé reste donc pour nous la capitale clé dans l’intégration régionale au sein de la CEDEAO et nous ne sommes pas surpris », a-t-il souligné. Il a, pour finir, invité les populations de la CEDEAO à observer tout le protocole sanitaire imposé par la COVID- 19. « La pandémie existe et nous sommes appelés à porter nos masques, laver nos mains et éviter les attroupements et c’est mon message particulier au peuple togolais», a ajouté le président du Parlement de la CEDEAO.

Du reste, cette délégation du parlement de la CEDEAO a été également reçue dans la matinée par la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tségan. La vision de la CEDEAO de  passer de la CEDEAO des Etats à celle des peuples et le renforcement de la coopération bilatérale entre leurs deux institutions étaient au centre des échanges.

Clémentine PANASSA

 

 

Santé

A lire dans Santé

Facebook