Littérature

Littérature : La caravane du livre pour susciter le “goût de la lecture” chez les jeunes

Mme Mbouke Yawavi (debout) lance la caravane du livre.
Littérature : La caravane du livre pour susciter le “goût de la lecture” chez les jeunes

 

l’Institut Français du Togo  en collaboration avec  en collaboration avec les éditions AGO Medias et d’autres librairies et maisons d’éditions a lancé une caravane du livre le vendredi 3 Novembre 2023.  à , par la « Librairie du Futur »,  . Elle se tient, du 3 au 16 novembre, à Lomé et dans d’autres régions du pays. L’objectif est de susciter le goût de la lecture chez la jeunesse et de transmettre aux petits et grands le plaisir de la lecture.

La librairie du Futur s’est associée avec d’autres acteurs au Togo, pour relancer la caravane du livre de l’association internationale des Librairies Francophones. Cette promotion de la lecture et de la littérature togolaise a été ouverte, officiellement vendredi 3 novembre, à l’Institut Français du Togo. La caravane du livre est l’occasion d’exposer et d’éclairer la production littéraire nationale et africaine, à travers des causeries débats, tout en attirant l’attention sur le défi persistant de l’illettrisme dans la société.

La vente des livres à prix réduit lors du lancement de la caravane.

Selon la directrice de la librairie du Futur et organisatrice de cet événement, Mme Vanessa Yawavi Mbouke, « La caravane du livre fait suite à un constat qui est général : les gens ne lisent plus. L’idée de la caravane du livre, c’est de rassembler les éditeurs et les libraires. Elle consiste à encourager les gens à acheter les livres et à les lire, encourager les enfants et surtout les parents à lire. Parce qu’un parent qui lit, c’est tout à fait normal que l’enfant aussi ait l’habitude de lire ».

Cette caravane consiste principalement à présenter le livre au public et à permettre à tout le monde d’y avoir accès, en réduisant les coûts. « On essaiera aussi de réduire les prix des livres pour que tout le monde puisse y avoir accès. Pour cette occasion, nous passerons dans les écoles, organiserons des concours où les lauréats seront récompensés, l’objectif final étant de créer des clubs de lecture dans ces écoles », a fait savoir Vanessa Mbouke. Cet événement se tient dans trois grandes villes du Togo, à savoir : Lomé, Kpalimé et Atakpamé.

Plusieurs activités sont au programme durant toute la période de la caravane.  La  caravane sillonnera successivement du 7 au 10 novembre  les   lycée de Djagblé,  de Tokoin et  le collège Saint Joseph de Lomé, avant de  se terminer  au British School de Lomé. Dans ces différents établissements, il y aura des séances d’animations, des concours littéraires, des créations de club de lecture, des dons et vente de livres à prix réduits. Le vendredi 10 novembre, au Goethe Institut du Togo et le samedi 11 novembre au Lycée Français, il est prévu un café littéraire, une exposition de BD, vente et dédicace de livres. La caravane du livre sera, ensuite, dans la semaine du 13 novembre, dans des lycées à Kpalimé et Atakpamé pour les mêmes activités.

Garder la braise vivante

A l’occasion, M. Kari Desservettaz, responsable pôle médiathèque, débats d’idées et innovation numérique à l’Institut Français, a fait un plaidoyer pour une véritable promotion de la lecture. Il est parti de l’image d’une braise qui sert à chauffer, cuire, éclairer et protéger. « Ce soir, cette braise, pour moi, c’est tout à fait l’image du plaisir de la lecture. Lorsque je regarde en face de moi, des éditeurs, des auteurs, des documentalistes, des libraires et tous ces gens-là, selon moi, ils ont pour mission de garder cette braise vivante, surtout qu’elle ne s’éteigne pas. Ils doivent souffler dessus à leur manière et transmettre aux petits et grands, ce plaisir de la lecture.…  Je pense que cette caravane du livre et de la lecture, une de ses missions parce qu’elle est itinérante, c’est d’entretenir, d’allumer cette braise à chaque fois qu’elle s’arrêtera quelque part… Le plus important, c’est de transmettre ce goût de la lecture, ce plaisir et ne pas se limiter au devoir scolaire de la lecture… Donnez envie de lire… », a-t-il fait savoir.

Notons qu’au cours de la cérémonie du lancement, il y a eu la présentation des éditions Ago médias et de ses œuvres, la vente de bouquins à prix réduit par la librairie du Futur qui fait la promotion des livres pour la jeunesse.

 

Dorothée BROOHM

 

Littérature

A lire dans Littérature

Facebook