Actualité

Le navire porte containeur “Kota Tema” effectue sa première escale au Port Autonome de Lomé

Le mastodonte navire Kota Tema dans les eaux togolaises.
Le navire porte containeur “Kota Tema” effectue sa première escale au Port Autonome de Lomé

Dans la dynamique de la consolidation des partenariats du Port Autonome de Lomé pour fructifier ses activités et pour plus de performances, une cérémonie d’inaugurale de la première escale du navire Kota Tema s’est tenue, le samedi 8Juin 2024 . Présidée par le directeur général du PAL, le Contre-amiral Fogan Adegnon, la rencontre a permis à la direction du port de saluer la bonne coopération avec la compagnie Pacific International Line (PIL), dont le navire en escale va permettre de renforcer l’engagement du PAL à se repositionner comme un hub régional capable de relever les défis de la concurrence.

Coupure du ruban donnant accès au navire par le Contre- Amiral Adegnon.

Dans un environnement en constante mutation, des conflits géostratégiques naissent et bouleversent les stratégies des lignes et des routes maritimes traditionnellement établies dans les zones préalablement dites « sûres ». En effet, le contexte actuel qui caractérise les activités en Mer rouge oblige à revoir certaines stratégies et à réfléchir aux opportunités que l’espace maritime togolais peut offrir aux lignes qui ont besoin de nouveaux pôles de tranquillité. Le Port Autonome de Lomé jouit évidemment de réels atouts de paix, de sécurité et de capacité opérationnelle de ses terminaux alignés sur les standards internationaux. C’est dans ce sens que PAL a célébré la première escale du navire “Kota Tema” le samedi 8 Juin. Avec le déploiement de ce navire plus grand et plus récent au Togo, Pacific International Line (PIL) démontre son engagement à servir et connecter le Togo au reste du monde.

Le PAL reste sujet à de dures concurrences de la part des ports voisins

A l’occasion de cette cérémonie, le directeur général du PAL, Contre-amiral Fogan Kodjo Adegnon, a salué les efforts de cette compagnie singapourienne, renforçant ainsi l’engagement du Port de Lomé envers l’Afrique de l’Ouest, pour en faire un hub régional et un port de massification des charges, avec pour objectif de dynamiser la croissance. Selon lui, en dépit de la modernisation des terminaux à conteneurs, qui a boosté le trafic transbordement, passant de 132 946 EVP, en 2014, à 1.587.369 EVP, en 2021, soit une progression de 100%, le PAL reste sujet à de dures concurrences de la part des ports voisins qui nourrissent les mêmes ambitions. La conséquence est que la courbe du trafic des conteneurs a commencé par s’infléchir, avec une baisse de l’ordre de 7,58% du transbordement enregistré sur les deux dernières années consécutives. Pire, le positionnement de certaines lignes sur d’autres plateformes portuaires a creusé davantage le déficit observé. « Face à ce constat qui nous interpelle tous, l’arrivée d’une nouvelle ligne, dont les projections en transbordement sont significatives à l’échelle de l’année, constitue une lumière sur l’activité. C’est pourquoi, au-delà de la symbolique de Kota Tema avec 7092 EVP à son bord, l’événement de ce jour marque un véritable tournant du port vers la conquête de nouveaux horizons, de nouveaux acteurs mondiaux et de nouveaux challenges », a déclaré le Contre-amiral Adegnon, très confiant. Pour lui, le géant singapourien, classé dans le top 10 des grands transporteurs mondiaux en conteneurs et pétri d’une expérience manifeste, « veut façonner un peu plus, la configuration de l’activité de transbordement au port de Lomé aux côtés de MSC, MAERK et de CMA/CGM ». Ceci,pour contribuer à l’émergence d‘un véritable « cluster à Lomé », lequel est appelé à devenir un maillon principal dans l’évolution du port vers de nouvelles destinées plus glorieuses. Il a témoigné ses remerciements à Togo Terminal, pour avoir réussi à conclure ce contrat de performances indispensable à la gestion du navire, rassurant ainsi l’armateur PIL à opter pour le port de Lomé. Ses remerciements sont allés également au DG de PIL, pour avoir rendu possible cette escale qui ouvre une nouvelle ère de coopération avec le PAL.

Personnel du PAL et de PIL au cours de la cérémonie.

Soutenir la croissance du Togo et des pays de l’hinterland

Pour le directeur général de PIL Togo, Kurven Saravanan Monien, l’Afrique est un marché très important, depuis les années 1970. Un de ses atouts est son vaste réseau d’agences en Afrique, lui permettant de mieux contrôler la qualité des services offerts à ses clients. Il s’agit du navire le plus récent de la flotte PIL et le plus grand que PIL n’ait jamais déployé au Togo. Dans le cadre de cet effort, explique M. Saravanan Monien, PIL dispose également de services logistiques en Afrique, comprenant les opérations de dépôt, l’entreposage et le camionnage. En renforçant le déploiement de ses navires et en s’appuyant sur sa présence étendue dans la région, PIL réaffirme son engagement à faciliter les connexions commerciales à l’intérieur et à l’extérieur de l’Afrique et à soutenir le développement et la croissance du continent.

Le Kota Tema est un navire de 7 092 EVP (Equivalent 20 pieds) que PIL a affrété, en avril 2024, pour mieux répondre aux besoins d’expédition de ses clients.

Le DG du Port Fogan Adegnon dans son adresse au partenaire.

« Certes, il y a des contraintes techniques, mais nous nous sommes assurés d’envoyer le bon profil de navire à Lomé pour surmonter ces défis. Aujourd’hui, nous pouvons nous réjouir de voir PIL amener des navires de 7000 Teus à Lomé pour soutenir la croissance du Togo et des pays de l’hinterland », a confié M. Monien

 PIL est une compagnie maritime singapourienne fondée, en 1967, et actuellement classée 12e parmi les principales compagnies maritimes de conteneurs au monde. Son réseau de services couvre plus de 500 sites dans 90 pays, notamment en Afrique, en Chine, en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique latine, en Océanie et dans les îles du Pacifique. Aujourd’hui, PIL dessert plus de 20 pays en Afrique. Pour superviser ses activités en Afrique, PIL a mis en place deux bureaux régionaux : à Accra au Ghana (pour l’Afrique de l’Ouest et du Sud), et à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis (pour la Corne de l’Afrique, l’Afrique de l’Est et le Moyen-Orient). En plus des services maritimes, PIL propose un vaste réseau de services desservant les pays enclavés par camion, train et barge. Les clients peuvent choisir parmi une gamme étendue de services, à la fois efficaces et durables.

Le navire qui a quitté la Chine déchargera plus 1000 conteneurs venant de Tema, première escale, avant de prendre les eaux pour Lagos.

Zeus POUH-PEKA

Actualité

A lire dans Actualité

Facebook