Finance

Des résolutions adoptées à la 36e Assemblée Générale Annuelle d’Ecobank Transnational Incorporated

La table d'honneur à la conférence de presse d'après l'AG
Des résolutions adoptées à la 36e Assemblée Générale Annuelle d’Ecobank Transnational Incorporated

Ecobank Transnational Incorporated (ETI), la société mère du Groupe Ecobank, a tenu sa 36e Assemblée Générale Annuelle (AGA), le 6 juin 2024, à Lomé, suivie d’une Assemblée Générale Extraordinaire. L’on retient que le Groupe a réalisé de bons résultats en 2023, avec un produit net bancaire dépassant les 2 milliards USD pour la première fois, depuis pratiquement dix ans. Ceci, en dépit de challenges macroéconomiques importants dans un environnement marqué par des taux d’intérêt et d’inflation élevés, la dépréciation des devises locales et des tensions géopolitiques. Au terme des travaux, les actionnaires ont adopté plusieurs résolutions indispensables à la poursuite de la bonne trajectoire et ont nommé M. Papa Madiaw Ndiaye nouveau président du Conseil d’administration.

Le président sortant M. Nkontchou félicite son successeur M. Ndiaye (milieu) sous le regard du DG Awori

Le Groupe Ecobank a obtenu des résultats encourageants, en 2023, avec une croissance de produit net bancaire, du résultat, du rendement des capitaux propres, tangibles et plus encore. C’est l’essentiel à retenir de la 36e Assemblée générale annuelle du Groupe tenue, le 6 juin 2024, à Lomé. Le Groupe a réalisé un résultat avant impôt de 581 millions USD pour l’année, soit une hausse de 8 % par rapport aux 540 millions USD enregistrés, en 2022. A taux de change constant (c’est-à-dire en excluant les effets négatifs de la conversion des monnaies locales dans la monnaie de référence de ETI, le Dollar américain), l’augmentation du résultat avant impôt est de 34 %. Le Groupe a également enregistré un coefficient d’exploitation record de 54,9 %.

 « Nous avons également affiché le coefficient d’exploitation le plus bas que nous ayons enregistré jusqu’à présent. Nous avons récemment annoncé la mise en place de notre nouvelle stratégie de croissance transformation et rendement qui prévoit un programme soutenu d’amélioration visant à nous amener à un niveau supérieur.2023 a été une année encourageante pour notre Groupe. Notre organisation a fait preuve de résilience dans un environnement opérationnel en évolution rapide. Le conseil d’administration est fier de ce que nos employés, à travers le continent et dans nos filiales d’autres régions, ont réalisé, collectivement et individuellement », a indiqué M. Alain Nkontchou, président du Groupe Ecobank.

Un investissement toujours plus attrayant pour les actionnaires

Le directeur général du Groupe, M. Jeremy Awori, pour sa part, a souligné que cette année, son institution va se focaliser sur un outil qui met en relation les importateurs et les exportateurs sur le continent africain. Elle entend travailler, dans ce sens, pour soutenir la facilitation du commerce en Afrique. « Nous allons faire avec d’autres partenaires, en matière de partage de risques, pour aider les PME et les entreprises sur le continent africain, en leur fournissant des lignes de financements. Ce que nous faisons, en troisième ligne, c’est de travailler avec les gouvernements, en jouant le rôle de facilitation de commerce. Aussi, nous allons soutenir les gouvernements, afin d’aider les entreprises à pratiquer la facilitation du commerce. Nous allons également travailler à aider les entreprises, grâce à la ZLECAF. Si une entreprise veut s’installer dans un autre pays, nous serons là pour l’accompagner, pour la soutenir dans la collecte de ses revenus. Nous allons, pour ce faire, investir dans le domaine de la digitalisation et dans les ressources humaines », a-t-il relevé.

Vue partielle des actionnaires à l’AG de ETI

Autres activités, les actionnaires ont approuvé toutes les résolutions présentées à l’AGA, notamment l’approbation des comptes, l’affectation des bénéfices, le renouvellement des mandats des administrateurs et l’élection des administrateurs.

Le nouveau président du Groupe, M. Papa Madiaw Ndiaye, a exprimé sa gratitude et son admiration à Alain Nkontchou pour trois choses : d’abord, l’option stratégique qui a mené Ecobank jusqu’ici. Ensuite, pour avoir réussi à amener l’équipe d’Ecobank à travers des périodes difficiles, pour avoir surtout résolu des problèmes à la fois hérités et émergents qui entravaient la croissance. Enfin, pour avoir saisi les opportunités en vue de positionner la banque sur une croissance durable et à long terme. « Je compte plus de 30 ans d’expérience dans l’investissement sur les marchés émergents et j’ai confiance dans le fait que ceci me permettra de bien comprendre les défis et les opportunités de ce secteur des services financiers en Afrique, ainsi que d’avoir une connaissance approfondie des stratégies de haut niveau qui maximiseront le potentiel de croissance et ce, de manière durable. Je suis donc fermement convaincu de pouvoir apporter une valeur substantielle à Ecobank et j’ai l’intention absolue aussi de m’appuyer sur les solides résultats du groupe et de faire de l’ETI, un investissement toujours plus attrayant pour les actionnaires et un acteur important dans le développement de l’Afrique », a-t-il confié.

En marge de la rencontre, le prix du développement durable a été décerné. Le premier est remporté par les filiales du Ghana et du Zimbabwé, le 2e par celle de la Côte d’Ivoire et le 3e par le Bénin et le Rwanda. Ce prix a été créé pour sensibiliser les « Ecobanquiers et les Ecobanquières » sur l’importance de promouvoir un impact environnemental bénéfique. Il encourage une compétition saine entre les filiales. Ce prix récompense les meilleures filiales Ecobank qui apportent un véritable changement environnemental et social, par le biais des initiatives qui ont également un effet positif sur les activités de la banque.

Faustin LAGBAI

Finance

A lire dans Finance

Facebook