Politique

Une délégation de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo reçue par le Premier ministre  

La PM, Victoire Tomegah-Dogbé, lors de l'audience avec la délégation de l'ONPT
Une délégation de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo reçue par le Premier ministre  

La cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé, a échangé, vendredi 5 Juillet 2024, à son cabinet à Lomé, avec une délégation de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo (ONPT), conduite par son président, Dr Tufa Yawo Nyasenu. Elle est allée exprimer sa gratitude au chef de l’Etat, à travers le premier ministre, pour avoir accepté de patronner ce forum, qui entend jeter les bases d’une production locale.

Le PM Tomegah-Dogbé (3e de la droite) et la délégation de l’ONPT

Lomé a abrité, du 4 au 6 juillet 2024, le 23e forum pharmaceutique international, dont les travaux ont été ouverts par le Premier ministre, Victoire Tomégah_Dogbé. En marge des travaux de cette rencontre annuelle, qui visait à dégager les meilleures stratégies et à trouver des solutions innovantes, en vue du développement de la profession de pharmacien, une délégation de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo (ONPT) était, vendredi à la Primature, pour exprimer sa gratitude au gouvernement.

A l’issue de l’entrevue, le président de l’ONPT, Dr Tufa Yawo Nyasenu, a déclaré que sa délégation est allée exprimer sa profonde gratitude au Premier ministre et, à travers elle, dire sa reconnaissance au président de la République, pour avoir accepté de patronner ce forum, qui a porté sur le thème « Accès universel aux soins : défis, enjeux et perspectives pour le secteur pharmaceutique ». Un thème évocateur qui vient à point nommé, au moment où le Togo s’est résolument engagé dans la mise en œuvre effective de l’Assurance Maladie Universelle (AMU), visant à offrir à la population togolaise des soins de santé de qualité et à coûts abordables. Dr Nyasenu a renseigné que cette assise a permis d’échanger sur les expériences vécues et de mutualiser leurs efforts. Elle a été aussi un cadre visant à réfléchir aux meilleures stratégies, pour promouvoir la recherche et contribuer au renforcement des politiques publiques en matière en santé. Dans cet élan, il a souligné que le Togo et le Maroc ont échangé leurs expériences et situé les pharmaciens et autres acteurs de la santé sur leurs rôles et responsabilités. Un rendez-vous du donner et du recevoir permettant de répondre à des besoins des systèmes de santé des pays africains. De l’avis du président de l’ONPT, l’occasion a également permis de tirer les meilleures leçons pour promouvoir le développement de la profession. Ceci, en vue d’un accès sécurisé aux médicaments de qualité aux populations. Ce forum, a-t-il ajouté, entend jeter les bases pour une production locale, en d’autres termes, l’émergence d’industries locales africaines du médicament, qui nécessite une synergie d’actions, un engagement de tous les acteurs pour y parvenir.

Kpinzou EDJEOU

Politique

A lire dans Politique

Facebook