Commerce Inter - Africain

ACTIF23 : Nécessité de renforcer les opportunités de collaboration et de commerces entre l’Afrique et les Caraïbes  

Le président Mohamed Irfaan Ali s’adressant au Forum sur le commerce et l’investissement d’AfriCaribbean
ACTIF23 : Nécessité de renforcer les opportunités de collaboration et de commerces entre l’Afrique et les Caraïbes  

Le président de la République coopérative de Guyane, Dr Mohamed Irfaan Ali a ouvert lundi 30 octobre 2023, à Georgetown, les travaux du Forum AfriCaribbean sur le commerce et l’investissement (ACTIF23).

Organisé par la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) sous le thème « Créer un avenir prospère partagé », ACTIF23 a été une occasion pour le président de la Guyane d’inviter, devant les gouvernements et des délégués, le secteur privé régional à collaborer avec leurs homologues africains pour développer un consortium afin de résoudre certains des défis récurrents auxquels la région est confrontée, notamment en matière de transport.

Vue partielle des chefs de gouvernement et délégués

Le Forum AfriCaribbean sur le commerce et l’investissement (ACTIF23) organisé les 30 et 31 octobre 2023, à Georgetown, par la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et le gouvernement de la Guyane vise à accélérer la collaboration commerciale entre la région des Caraïbes et l’Afrique, à accroître le commerce et les investissements interrégionaux. Ce Forum permet aussi de promouvoir les liaisons aériennes, le tourisme, le transfert de technologie, la stabilité financière, la sécurité alimentaire, l’industrialisation et les liens culturels.

Quatre panels très instructives étaient au programme. Il s’agit de « une année de relance du commerce et de l’investissement en AfriCaribbean : leçons tirées de l’expérience », « Options pour surmonter les contraintes de financement de la coopération en matière de commerce et d’investissement en AfriCaribbean », « Connecter l’Afrique et les Caraïbes ». : logistique, liaisons de transport, systèmes de paiement, normes, etc. » et « Opportunités dans le secteur pétrolier et gazier ».

Le président de la République coopérative de Guyane, Dr Mohamed Irfaan Ali, qui a officiellement ouvert les travaux du forum, a déclaré devant les chefs de gouvernement et les délégués que « Chaque Etat de la CARICOM a clairement indiqué que nous donnerions toutes les incitations nécessaires pour faciliter la construction d’un système d’infrastructure de transport régional afin de résoudre le problème du transport régional… Tous Les gouvernements de la région, nous l’avons dit clairement, nous soutiendrons un tel consortium en matière d’investissement par le biais d’incitations et de promotion. Le secteur privé doit se lever et mettre en place ce consortium, s’associer à Afreximbank et mettre fin à ce problème ».

Selon Dr Mohamed Irfaan Ali, le potentiel commercial sud-sud entre l’Afrique et les Caraïbes est estimé à 16 000 milliards de dollars et qu’il existe de multiples opportunités sur lesquelles les pays de la région peuvent capitaliser. Il a également appelé l’Afrique et les Caraïbes à construire des liens plus solides fondés sur l’amitié, l’amour et la prospérité.

Expansion du commerce sud-sud

Pour l’honorable Philip J. Pierre, Premier ministre de Sainte-Lucie, les deux régions ont beaucoup à gagner du partage des meilleures pratiques. « Grâce à ACTIF, ils développeraient un lien vital qui pourrait contribuer à bâtir des économies résilientes », a affirmé l’honorable Philip J. Pierre avant de proposer que pour y parvenir, « le transport direct entre les régions est un objectif tangible qu’elles doivent s’efforcer d’atteindre ».

Le Secrétaire générale du Secrétariat de la CARICOM, Dr Carla Natalie Barnett, pour sa part, a relevé devant les délégués les nombreuses opportunités de collaboration et de commerce. Malheureusement, il existe un grand fossé entre les exportations et les importations dans les régions. Et pourtant, selon une étude du Centre du commerce international (ITC), il existe un grand potentiel commercial entre l’Afrique et les Caraïbes, le secteur des services étant la plus grande opportunité pour les Caraïbes, tandis que l’Afrique a 2,2 fois plus de potentiel pour exporter des marchandises vers les Caraïbes.

Il faut rappeler que Afreximbank a ouvert un bureau caribéen à la Barbade en août 2023 et a accordé une ligne de crédit de 1,5 milliard de dollars à la région.

Moussouloumi BOUKARI

 

 

Commerce Inter - Africain

A lire dans Commerce Inter - Africain

Facebook