Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /home/togopresse/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 3091

Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /home/togopresse/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 3091
Quels apports de la diaspora au développement du Togo ? – Togo-Presse
Actualité

Quels apports de la diaspora au développement du Togo ?

Quels apports de la diaspora au développement du Togo ?

Les acteurs locaux de la société civile et ceux de la diaspora ont entamé ce lundi  à Lomé la réflexion, sur la place de la diaspora dans le développement du Togo. Cette rencontre veut amener les participants à appréhender les liens entre les migrations et le développement, pour une meilleure orientation de leur contribution dans la construction du Togo.

« Migrations et développement, enjeux et stratégie », c’est le thème, autour duquel les acteurs locaux et ceux de la diaspora vont échanger, pendant cinq jours, à l’Hôtel La Concorde  pour définir les stratégies d’aide au développement de leur pays. Ceci, à travers un forum initié par le Réseau des Associations de la Diaspora Togolaise en Ile de France (RADTIF) et ses partenaires, dont le réseau « Femmes Inter Associations Inter Services Migrants » (FIA-ISM), le Réseau des Organisations pour le Droit, l’Education, la Santé, l’Environnement et l’Economie (RODESSE) et le Forum des Organisations Issues des Migrants (FORIM). En effet, les migrants sont une sorte de passerelle entre leur pays d’accueil et leur pays d’origine, à travers les connaissances qu’ils ont de ces deux espaces. Cependant,   il s’est avéré  que leur implication dans le développement de leur pays est limitée, faute de cadre d’intervention défini ou en raison du manque de connaissances mutuelles entre les différents acteurs. C’est pourquoi, la diaspora entend, par le biais de cette assise, approfondir son  cadre d’intervention en faveur du développement pour mieux orienter ses actions. « Il est question, pour nous maintenant, de redéfinir une autre stratégie dans nos actions. Il ne s’agira plus de l’argent qu’on envoie, mais, d’opter plutôt pour le copartage de projets. C’est en sorte des regards croisés qui  permettent un échange de compétences, d’expériences et d’expertises, sans complexe de supériorité », a laissé entendre Mme Adolé Ankrah, directrice de FIA-ISM. Pour M. Afokossy Antoine, président du RADTIF, la contribution de la diaspora est capitale pour le développement du pays. « Nous avons comme une dette, nous les Togolais de l’extérieur, de développer notre pays. Et notre appui  est d’orienter les associations vers les partenaires financiers des projets. C’est pourquoi, au cours de la rencontre, nous,  nous discuterons des avancées dans la gestion de l’immigration de la diaspora togolaise. Nous aurons des projections de films documentaires et des visites à certaines associations bénéficiaires ». La secrétaire générale du FORIM, Mme Souad Frikech Chaouih, a relevé que son institution  traduit sa volonté de renforcer la contribution de la diaspora au développement du Togo, d’encourager les échanges d’expériences et les partenariats, pour une dynamique concertée et efficace visant le développement local.

En ouvrant les travaux, M. Awadé Essobozou, directeur général de la mobilisation de l’aide  et du partenariat, a exhorté les participants à de fructueux échanges, afin de renforcer davantage le cadre de concertation et d’échange d’expériences entre les diasporas et les acteurs locaux pour une synergie d’actions en faveur du pays.

Yankolina M. TINGAENA

Actualité

A lire dans Actualité