Economie

Le Premier ministre Selom Klassou a officiellement ouvert la 14ème foire internationale de Lomé

Le PM (en costume) a coupé le ruban symbolique
Le Premier ministre Selom Klassou a officiellement ouvert la 14ème foire internationale de Lomé

Le grand rendez-vous des opérateurs économiques du Togo, de la sous-région et d’ailleurs a débuté vendredi à Lomé.  C’est le Premier ministre Selom Komi Klassou qui a  officiellement ouvert, les portes,  ce lundi,  de la 14ème édition  de cette foire internationale de Lomé, sur le site du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF). Le thème retenu cette année est : « Le numérique au service des affaires », gage de développement économique ».

Il y avait aux côtés du Chef de gouvernement,  le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani et la ministre du commerce et de la promotion du secteur privé Mme Bernadette Legzim-Balouki. Plusieurs autres personnalités ainsi que des opérateurs économiques étaient aussi présents.

Selon Kuéku Banka Johnson (Directeur du CETEF), la Foire internationale de Lomé offre aux participants, plusieurs opportunités dont la promotion des échanges de produits et services de tous les secteurs d’activités économiques des pays aussi bien de la sous-région que des autres continents, l’accroissement du niveau de l’activité commerciale entre les pays de la sous-région et des possibilités de rencontres entre professionnels et spécialistes pour un développement de l’activité commerciale.

« La foire de Lomé, un rendez-vous annuel devenu incontournable en Afrique de l’ouest, sera durant ces dix-sept jours le centre du monde économique des affaires de notre sous-région offrant plusieurs possibilités et opportunités d’affaires aux opérateurs économiques. Un accent particulier sera mis sur le numérique l’objectif. L’objectif poursuivi, c’est de réveiller en nous et surtout auprès des opérateurs économiques, l’intérêt et la nécessité d’aller à cet outil qui leur permettra de réaliser avec beaucoup plus de faciliter les résultats efficients », a-t-il indiqué        .

Pour Mme Légzim Balouki, l’usage du numérique est incontournable dans tous les domaines à plus forte raison dans les affaires : « Nul ne peut nier la place que l’on pourra lui attribuer en tant que facteur de production le plus important ou le moyen le plus probant de rentabilisation de l’activité économique. Que ce soit dans les finances, le transport aérien, l’agriculture, l’industrie, le domaine maritime et portuaire, le commerce, l’éducation et la santé …, le numérique s’invite non seulement pour permettre à l’acteur économique d’accroître la rentabilité ou la productivité de son entreprise, mais surtout pour faciliter la vie au consommateur ».

« Le choix de ce thème vient donc à point nommé pour inciter beaucoup plus nos opérateurs économiques à promouvoir et à adopter cette innovation technologique, afin de booster davantage la rentabilisation de leurs affaires. Il vient appuyer la volonté politique du gouvernement qui a déjà pris d’importantes décisions en vue de créer un environnement favorable à l’éclosion de l’activité numérique », a-t-elle souligné.

Notons qu’environ un millier d’exposants de 17 pays animeront cette foire qui fermera ses portes le 11 décembre prochain.

Economie

A lire dans Economie