Editorial

Éditorial : VIVONS JESUS (par Banafey Rémy Assih)

Éditorial : VIVONS JESUS (par Banafey Rémy Assih)
Photo 1

Demain, c’est Noël. Une fête que le frimas, depuis quelques temps, annonçait déjà. Un événement, auquel les chrétiens du Togo et du monde entier sont coutumiers, laissant aux exégètes de la bible le soin d’explorer cette circonstance. La naissance de Jésus dans la nuit de ce jour-là, fut symbolisée par une lumière, une étoile. Pour guider les rois mages jusqu’à la crèche. Ténèbres sur la terre, lumière au ciel, Jésus est né. Descendu des cieux pour nous éclairer, nous guider, … nous sauver.
Noël, Papa Noël, messe de minuit, sapins enguirlandés, fête du petit soulier, de l’âtre, du dorlotement des enfants… Peu importe le sens, l’essence de Noël dans l’imaginaire de chaque chrétien. Mais surtout, ne nous égarons point, par rapport à notre intime foi chrétienne. La lumière vivante dont nous avons besoin dans la brume de nos cœurs obscurs est déjà là. Vivons Jésus ! Sur le chemin de Bethléem qui nous amène à lui, demandons au nouveau-né d’avoir pitié de nous. Devant tant de tentations et tant de faiblesses, égarés par nos haines et nos passions. Divin enfant ! Que nos chants et nos louanges cette nuit pour célébrer ton avènement, ne soient pas des psalmodies de circonstance, mais des quêtes de ton Esprit Saint que tu promets à ceux qui croient en toi.
Noël, c’est l’avènement de Jésus né. Alors que nous le célébrons dans quelques instants, frères chrétiens d’aujourd’hui, préparons-nous à vivre pieusement dans l’espérance, la foi profonde et l’amour des uns pour les autres. Afin qu’à son deuxième avènement, Christ ne trouve pas des êtres dans la noirceur de leurs sentiments, mais des hommes ayant vécu à l’exemple de sa propre vie sur terre, et déjà sauvés par sa croix et son sang.
Joyeux Noël.

B. R. A.

Editorial

A lire dans Editorial

  • Le pari du 15 octobre 2016

    Par Rémy Banafey ASSIH   L’Union Africaine vient de se doter d’une charte sur la sécurité et de la sûreté maritimes L’acte 1 de cet événement historique a été posé samedi à Lomé avec l’adoption et la signature des documents par les chefs  d’État africains. Le grand mérite revient au président Faure...

  • De paix, de tolérance et de mesure

         Par Rémy Banafey ASSIH Dans quelques instants très imminents, nous sommes à la croisée des chemins. D’une année qui se meurt et d’une autre qui commence. La fuite inexorable du temps. Que dire dans de pareilles circonstances. Sinon de ressasser toujours les mêmes vœux et les mêmes souhaits des uns pour...