Editorial

De paix, de tolérance et de mesure

De paix, de tolérance et de mesure

Photo 1     Par Rémy Banafey ASSIH

Dans quelques instants très imminents, nous sommes à la croisée des chemins. D’une année qui se meurt et d’une autre qui commence. La fuite inexorable du temps. Que dire dans de pareilles circonstances. Sinon de ressasser toujours les mêmes vœux et les mêmes souhaits des uns pour les autres. De prendre les mêmes engagements et les mêmes résolutions, pour demain, pour l’avenir.
Pour hypocrites que peuvent paraître ces blablas habituels, ne nous lassons jamais de nous les formuler. Et qui sait ? Viendra un jour où nous y croirons nous-mêmes à nos propres propos. En considérant que le serment de chacun ne regarde que lui-même.
Ainsi, au-delà de la bonne santé et de la bénédiction divine que nous demandons pour tous, il faut souhaiter que 2016 soit une année de tolérance, d’humilité et de paix.
Osons une remarque à l’endroit de nous les confrères de la très noble profession que nous avons choisie. Pour souhaiter de ne pas nous limiter seulement à la recherche de quelques autorités à brocarder dans nos colonnes et sur nos antennes.
S’il ne nous est pas demandé d’être révérencieux envers les pouvoirs publics, efforçons-nous de privilégier l’esprit civique dans nos écrits, sans pour autant surfaire notre rôle. Sans être cocardiers, restons patriotes en toutes circonstances. Soyons fiers de notre pays. Pour obéir à la création de Dieu.
N’ayons de nous-mêmes qu’une idée très mesurée. Sachant qu’un jour, Dieu dans sa libre souveraineté, nous fera disparaître sans que rien ne manque au monde.
Bonne Année.

B. R. A.

Editorial

A lire dans Editorial

  • Le pari du 15 octobre 2016

    Par Rémy Banafey ASSIH   L’Union Africaine vient de se doter d’une charte sur la sécurité et de la sûreté maritimes L’acte 1 de cet événement historique a été posé samedi à Lomé avec l’adoption et la signature des documents par les chefs  d’État africains. Le grand mérite revient au président Faure...

  • Éditorial : VIVONS JESUS (par Banafey Rémy Assih)

    Demain, c’est Noël. Une fête que le frimas, depuis quelques temps, annonçait déjà. Un événement, auquel les chrétiens du Togo et du monde entier sont coutumiers, laissant aux exégètes de la bible le soin d’explorer cette circonstance. La naissance de Jésus dans la nuit de ce jour-là, fut symbolisée par une lumière,...